Le Rideau levé

Homme politique et écrivain, orateur brillant, d'une intelligence remarquable, Mirabeau participa à la rédaction de La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et œuvra à la libéralisation de la presse avec la création de sa gazette, Le Courrier de Provence, dans laquelle il publiait le compte rendu des séances de l'Assemblée nationale. Interdite dès les premières livraisons, elle parut cependant jusqu'en septembre 1791. Ce grand tribun, d'une laideur fascinante, demeure un redoutable séducteur ; il eut une vie privée très chaotique, prologue de son œuvre libertine.
Le Rideau levé ou L'Éducation de Laure fut publié pour la première fois en 1786, par Jean-Zacharie Malassis, grand-père de l'éditeur de Baudelaire, Auguste Poulet-Malassis.
Ce livre est un roman pédagogique à la manière d'Emile et un roman autobiographique à la manière de La Vie de mon père. Mirabeau dit avant Fourier que toutes les pratiques sexuelles sont possibles si elles s'accompagnent d'une bonne éducation et du bonheur d'aimer tendrement. Après avoir partagé un hédonisme priapique, Laure dit à sa tendre amie et confidente : « Tu connais ton pouvoir sur moi; tu sais combien je te chéris ; tu réunis aujourd'hui tous les sentiments de mon cœur. Je t'apporterai un bijou semblable à celui de Valsay, mais moins dangereux; s'il n'est moins naturel... J'irai à mon tour essuyer tes pleurs. Oui, tendre amie, oublions l'univers, pour ne nous en tenir qu'à nous-mêmes. »
L'œuvre érotique de Mirabeau est empreinte d'une savoureuse atmosphère de libertinage, celui du XVIIIe siècle, époque où les esprits éclairés tenaient pour droit naturel et inaliénable la recherche du plaisir physique, au même titre que celui du bonheur ou de la liberté. En cette fin de siècle où la machine à vapeur vient de rugir, où le premier aérostat de Montgolfier vient de s'élever dans le ciel et où Diderot continue de rédiger L'Encyclopédie (à laquelle participa Mirabeau), ces écrits coquins nous enseignent que le Bien et le Beau sont les principes d'une morale de la nature, et que, pour les femmes et les hommes libres, la recherche consciente et joyeuse de la volupté donne du sens à l'existence.
Collection l'Enfer de la Bibliothèque nationale de France. (Enfer de la BNF, cote n° 832).

Roman illustré numérique (eBook à télécharger), 90 pages, 6 illustrations anonymes, couverture en couleurs et en noir et blanc.


Lisez ce livre en intégralité en souscrivant à l'abonnement Charmi·Charmi.

Informations :

Éditeur
Éditions Dominique Leroy
Auteur(s)
Mirabeau Mirabeau
Tags
Curiosa Triolisme Libertin Littérature et sexualité Érotisme Fiction Hétérosexualité Sexualité Littérature