Les Amitiés particulières

Les Amitiés particulières

de Roger Peyrefitte

Lu au fil d'Internet

Roger Peyrefitte (Castres, 17 août 1907 – Paris, 5 novembre 2000) démissionne de la diplomatie pour se consacrer à l’écriture des Amitiés particulières. Publiée en 1944, cette œuvre reçoit le prix Renaudot 1945. Ce coup d’essai est un coup de maître qui propulse le nom de Roger Peyrefitte au tout premier plan de la littérature. Ce roman décrit les relations de deux adolescents dans un collège de jésuites coupé du monde extérieur. Tout y est dit avec une discrétion et un style inimitables. Qu’on en juge par cette interrogation que le jeune Alexandre soumet à son ami : « Georges, sais-tu les choses qu’il ne faut pas savoir ? ». Tout le livre est à découvrir lentement et non à dévorer d’un trait ; la perfection.
Wikipedia.org

C’est un drame magnifique, un de mes livres préférés. Deux adolescents donnent une belle leçon de vie, d’amour – et de mort – aux adultes qui ont détruit leur bonheur innocent. J’ai versé des pleurs sur ce chef-d’oeuvre...
Cécile, lu sur Bookenstock.com

Ce livre relate la plus belle histoire d’amour vécue entre deux jeunes garçons, avec une finesse inouïe, une très grande délicatesse et beaucoup de romantisme.J’en recommande la lecture à toute personne qui ayant profondément aimé une fois dans sa vie ne manquera pas de s’y retrouver. Pour celles qui ne savent pas encore ce que l’amour veut dire ; alors, ce roman, quelle leçon magistrale !
Ralf, lu sur Linternaute.fr

Découvrez notre catalogue sur http://www.textesgais.fr/

Lisez ce livre en intégralité en souscrivant à l'abonnement Charmi·Charmi.

Informations :

Éditeur
Éditions Textes Gais
Auteur(s)
Roger Peyrefitte
Nombre de pages
310
Tags
Peyrefitte Homosexualité Adolescence Sexualité Littérature