Les Kama Sutra

Nombreux sont les Kama Sutra qui garnissent les étagères des librairies. Hormis deux traductions inédites du sanscrit datant de moins de vingt ans, particulièrement érudites jusqu'à en devenir austères, les autres ne sont que des guides de sexualité pratique, ayant complètement réinterprété en version moderne le texte d'origine.
Dans l'esprit qui l'anime, la collection Lectures amoureuses a choisi de republier la toute première version française de ce texte, parue en 1886, et traduite de l'anglais par Isidore Liseux (1835-1894, éditeur de livres érotiques), augmentée de notes de Helpey (derrière ce pseudonyme se cache Louis Perceau, lui-même éditeur érotique, et également auteur qui travailla avec Guillaume Apollinaire à la rédaction de l'Enfer de la Bibliothèque nationale), et enrichie de magnifiques gravures.
Traduit de l'anglais, en effet, car c'est à sir Richard Burton que l'on doit le premier grand travail de traduction de ces textes à partir du sanscrit, en 1883.

C'est cette toute première version qui donna la possibilité au public français de découvrir le Kama Sutra qui reflète la vocation de la collection Lectures amoureuses. Une traduction respectueuse de l'esprit des règles de l'amour des brahmanes, une juste approche de la coquinerie afférente à ce texte, dans une langue d'une suavité parfaite.

Kama, c'est le désir, Sutra, les aphorismes. Le Kama Sutra, attribué à Vatsyayana, fut probablement écrit entre le Ier et le VIe siècle. En résumé, c'est une énumération minutieuse propre à la pensée hindoue qui, en sept parties, trente-six chapitres, soixante-quatre paragraphes et environ mille deux cent cinquante slokas (versets) ne laisse rien au hasard de la promiscuité entre hommes et femmes. De l'agencement d'une maison aux vertus des aphrodisiaques en passant par les méthodes de séduction, des sortes d'union sexuelle suivant les dimensions, la force du désir ou la passion, etc., le Kama Sutra, c'est un "catalogue Manufrance de la sexualité", un livre qu'on adore feuilleter pour s'extasier de l'inventivité du traité et nourrir son imaginaire érotique... En tout cas, un indispensable ouvrage de référence à détenir dans sa bibliothèque, que l'on soit amateur d'érotisme ou pas...


Lisez ce livre en intégralité en souscrivant à l'abonnement Charmi·Charmi.

Informations :

Éditeur
La Musardine
Auteur(s)
Vatsyayana
Nombre de pages
216